retour page précédente |
 

BILLET DE CHLORATE DU MOIS DE MAI 2008

Les fleurs avant les feuilles

Voilà trois ans que je baguenaudais dans la campagne et personne n’a rien remarqué.
Personne n’a rien remarqué parce que je sais me faire discret. La discrétion est une qualité difficile à acquérir parce qu’elle est l’art d’être présent sans en avoir l’air. Le discret n’est pas secret. Il faut faire attention au discret dans les congrès, dans les conseils municipaux, à l’Hôtel Matignon et dans les zoos. Le discret ne dort pas. Il fait attention à vous. Il fait aussi attention à lui. Bref, il se ménage et il vous ménage.

Remerciez le discret.

Mais faites attention à lui. J’en ai connu un qui était une bombe. Pas une bombe sale, du genre à envoyer des débris partout qui vous pourrissent la vie pendant des années. Non, une bombe propre, du genre qui travaille d’un coup, net, massif, simple. Et le champ est nettoyé. On se retrouve à la Création du monde, dans la soupe originelle, avec une infinité de possibles devant soi. Le discret dont je vous parle n’était pas psychiatre, mais agent d’assurances. Il n’était pas conflictuel. Il développait votre créativité.

Si la Provence est très belle en ce moment et que je trouve le moment opportun pour rependre contact avec vous, c’est qu’avant le grand cagnard de l’été (les cigales et tout ça), elle nous apprend discrètement des choses.

Ici en effet, au sortir de la période calendale, les fleurs sortent avant les feuilles.
Dès les mois de février, les amandiers sortent leurs fleurs blanches et bien plus longtemps après arrivent les feuilles. Certes, à ce moment-là, les mimosas les contredisent avec leurs fleurs jaunes alors qu’ils ont leurs feuilles, mais eux, ils ne les perdent jamais, leurs feuilles, et en plus, on les taille à contre-saison, dès qu’ils ont fini de perdre leurs fleurs, en mars. C’est à ce moment qu’arrive la merveille qui vient les contredire, les arbres de Judée, avec leur explosion mauve. Et quand les feuilles des arbres de Judée arrivent, on regrette leurs fleurs, mais on vous dit que c’est le printemps, avril, saison des fleurs.

Allez vous y retrouver.

 Comme quoi, quand les choses ne se font pas dans l’ordre, c’est plus esthétique. L’hiver est la saison des fleurs. Après, les Parisiens arriveront.

 
retour page précédente |